Gods Will Fall (in love ?)

304
0
Share:
Graphismes7.5
Animation7
Jouabilité7
Bande son7
Intérêt6.5
7

Et je pense qu’ils ont dû se faire mal en tombant.
Un peu comme nos amis de chez Clever Beans, papa de Gods Will Fall…

 

Plantons tout d’abord le décor : des îles, un monde celtique et des Dieux. Tout pourrait aller pour le mieux à un détail près, ils ne sont pas sympas du tout. C’est même plutôt l’inverse !
La cruauté est une vertu commune chez chacun d’entre eux.

Vous voilà donc avec vos sept autres guerriers fraichement échoué sur une île, bien prêt à en découdre. La baston, ça ne vous fait pas peur.
Tous ont un point commun, ils ont été victimes d’un acte cruel d’un de ces Dieux.
J’aime autant vous dire qu’ils en ont gros !

Les donjons qui s’offrent à vous n’ont aucun sens chronologique.
C’est donc totalement libre que vous pouvez commencer l’aventure comme il vous plait en vous baladant à gauche à droite afin de choisir par où vous allez commencer.
Mais une fois dedans, ils vous attendront de pied ferme ce tyran et ses plus chers fidèles.
Avant d’aller taper du crâne avec votre masse, il vous faudra choisir votre volontaire pour le donjon qui l’attend.
Chacun semble avoir une technique de combat assez différente, mais petite astuce, ça sera toujours le corps à corps qui fonctionnera le mieux, peu importe la situation. Je peux vous l’assurer.

Attention, si le personnage ne devait pas s’en sortir vivant, sa perte peut affecter le reste de vos personnages. De ce fait, leurs attributs (force par exemple) peuvent aussi bien diminuer ou augmenter. Si vous décidez d’abandonner un membre, les autres peuvent éprouver des remords et de la culpabilité.

LIRE AUSSI :  Guardians of the galaxy se fait « rickrolled »

Dans la même approche, lorsque vous vous retrouvez face à un donjon, avant d’entrer dans celui-ci, certains pourraient bénéficier d’un bon gros boost ou à l’inverse se retrouver pétrifié.

C’est très très malin comme approche et ça donne de la profondeur à vos héros et dans leurs histoires.

Visuellement le titre est très joli. La DA est charmante et les graphismes arriveront à chatouiller votre rétine.
Mais, car malheureusement il y a un, mais, c’est très répétitif. À part un changement de bestiaire et la couleur des grottes, les donjons sont loin d’être variés.

 

De très bonnes idées, mais pas suffisamment exploitées. Dommage, car on aurait pu avoir un hit devant nous.

 

 

Share:

Leave a reply

Lire Aussi