Rolling Gunner + Overpower

107
0
Share:
Graphismes7.9
Animation7.7
Gameplay7.7
Bande Son7.9
Intérêt8.2
7.9

J’adore les shmups et voir stagner le genre depuis des années me chagrine. Les studios n’ont pas les moyens de suivre ou de rivaliser mais il arrive que des petites pépites pointent tout de même le bout de leur nez, ces mêmes pépites qui profitent d’une réalisation léchée. Tout ça sent en tous cas la passion à plein nez. Ce jeu n’est pas nouveau, il est déjà sorti sur Switch et nous avons droit à cette nouvelle version du jeu améliorée sur PS4. La seule chose qui reste incompréhensible est la présence de ralentissements comme si ma PS5 ne pouvait pas gérer un jeu somme toute relativement basique. Je comprends qu’il y a beaucoup de chose qui se passe à l’écran tant du côté des ennemis que des tirs ou des explosions mais quand même… Les graphismes digitalisés sont aussi très détaillées et offrent un style graphique assez proche de Donkey Kong Country. Les sprites sont bien gros et n’hésitent pas à changer de plan pour offrir encore plus de profondeur.

 

Franchement, le jeu fait tout de même vraiment plaisir. C’est un superbe jeu même s’il pourrait tourner sur Xbox 360 ou PS3 sans aucun souci. Il faut noter qu’il y a pas mal d’animations dans les décors et que les effets de transitions animés à la main sont de toute beauté. Les effets spéciaux ne sont pas en reste : on notera pas mal de scrollings, des effets de transparence, des rotations. Les tirs sont très nombreux à l’écran mais il mérite en tous pas l’appellation de manic shooter : en effet, vos tirs peuvent annihiler les tirs ennemis. Vous pouvez donc adroitement nettoyer votre écran! Cela a l’air simple dit comme ça mais si vous aimez le score attack, le jeu encourrage la prise de risque car si vous restez à l’écart, vous récupérerez moins d’items vous gratifiant de quelques points car ceux-ci sont attirés comme des aimants à votre vaisseau. Mais si votre vaisseau est trop éloigné, l’item quittera l’écran et sera définitivement perdu.

LIRE AUSSI :  Call of Duty : Modern Warfare 2

Un petit satellite nous accompagne et vous pouvez choisir deux gameplays. Soit vous jouez avec les deux sticks pour diriger votre tir. Et si vous préférez jouer de manière plus classique, le satellite peut vous suivre. Je ne suis pas personnellement un fan de la jouabilité à deux sticks mais je l’ai quand même trouvée assez agréable.

La hitbox du vaisseau est vraiment très petite et c’est une bonne chose car le nombre de boulettes à l’écran est fou et votre vaisseau n’est pas vraiment petit. Vous allez donc frôler un maximum de boulettes en espérant vous faufiler sans dommage. La durée de vie est assez courte, je vous conseille donc de ne pas choisir le niveau de difficulté le plus bas sous peine de brûler le jeu en moins d’une heure car en terme de challenge, le titre n’est vraiment pas trop exigeant. J’ai maîtrisé immédiatement l’ensemble des combats entre les boss et c’est bien dommage de ne pas avoir ressenti plus d’adversité.

 

Rolling Gunner + Overpower reste cependant un titre qui fait plaisir à découvrir pour son côté hommage aux jeux oldschool. Rien que l’intro m’a fait pensé à tellement d’anciens shoots de la PC Engine et de la Saturn! Il propose une belle maîtrise en terme de réalisation. Les musiques sont aussi très pêchues et de belles sensations de jeu. Le titre reste un poil trop simple mais je ne veux pas bouder mon plaisir car il reste tout de même un des meilleurs shoots auquel j’ai joué depuis bien longtemps.

LIRE AUSSI :  Tiny Tina Wonderland

 

 

 

 

 

Share:

Leave a reply