Mario Strikers Battle League Football

116
0
Share:
Graphismes9
Animation9
Jouabilité9.3
Bande son9.1
Intérêt8.3
8.9

Les jeux de sport avec Mario sont nombreux mais ils ont en commun la composante de fun qui vient égayer des affrontements parfois trop sérieux. On part en général vers le grand n’importe quoi avec des items et des coups spéciaux : certes, Mario Strikers Battle League Foorball est plus proche d’un Sega Soccer Slam que d’un Fifa et c’est tant mieux car on a pas forcément l’impression de jouer à un jeu de foot mais plus un jeu d’Arcade avec des règles bien spécifiques et oui, forcément, ça ressemble quand même un minimum au football.

 

Le jeu semblait en tous cas promettre du gros contenu et ce n’est malheureusement pas vraiment le cas. Il y a 5 décors et chaque joueur choisi sa théma pour la moitié de son décors, ce qui donne au final 25 combinaisons possibles sauf que dans l’absolu cela ne fait que 5 terrains au final.

Attention car il faut noter que le jeu en solo est fort limitée, le jeu étant véritablement tourné vers le multijoueur. Mais vous me direz que les jeux de foot, c’est quand même aussi le cas. Tout l’aspect solo est en tous cas fort maigre même si Nintendo va normalement rajouter du contenu au fur et à mesure. En tous cas ce serait idiot de ne pas le faire en concomitance avec la coupe du monde qui arrive cet hiver au Quatar. Il est vrai que les personnages jouables ne sont pas non plus légion et c’est véritablement son jeu en ligne ou en local à 8 qui va clairement proposer une durée de vie au poil.

LIRE AUSSI :  Remote Life

 

Techniquement parlant, le jeu a un vrai sens de la mise-en-scène. Les présentations sont vraiment très classes et les phases de jeu sont bien rythmées avec des attaques spéciales qui claquent un max.

 

Le gameplay est assez simple et met en scène deux équipes de 4 joueurs plus un gardien. Outre les passes, tackles et autres dribbles, il est possible d’utiliser des items à la sauce Mario Kart.  Le public vous lancera en effet des items à récupérer. De toute manière, si tout cela vous semble assez obscure (il ne faut pas, c’est très Arcade), le jeu vous proposera un tutorial très bien fait.

Un autre point très sympa est la possibilité de composer son équipe de manière plus personnalisée. On a plus juste un capitaine accompagné de quelques sbires et cela reste très lisible grâce à la couleur des maillots. L’intérêt est d’avoir accès à des personnages sont les paramètres sont variés et variables.

Si ce Mario Strikers est sans surprise un très bon titre, il me déçoit car après avoir vu les trailers du jeu, j’avais un peu fantasmé sur le fait qu’il y allait y avoir, de par la présence des combinaisons de décor, une belle variété d’autant qu’on pouvait compter à priori sur la richesse des mondes appartenant à Nintendo. Il faut dire qu’après avoir goûté à Smash Bros, on était en droit de s’attendre à bien mieux même si le raccourci reste forcément facile. N’est pas Smash Bros qui veut, vraisemblablement. Mario Strikers Battle League Football avait juste sans doute moins d’ambition.

LIRE AUSSI :  Tiny Tina Wonderland
Share:

Leave a reply