Panorama Cotton

78
0
Share:
Graphismes6.6
Animation7.2
Gameplay7.8
Bande Son7.2
Intérêt7.1
7.2

Les jeux Cotton se suivent mais ne se ressemblent pas. C’est en effet cette fois-ci au tout de Panorama Cotton de montrer son bout du nez de sorcière. Nous avons toujours affaire à un shoot-them-up et sans doute ce qui a été l’origine de l’inspiration de Rainbow Cotton sur Dreamcast puisque le jeu se joue en vue de derrière comme dans Space Harrier. Les deux jeux peuvent vraiment être comparés à juste titre puisqu’il s’agit d’un rail shooter à consonnance bien mignonne.

Les décors sont colorés à souhait avec une palette très pastelle que j’adore. L’animation n’est pas en reste : on notera que le sprite de notre petite rouquine est très détaillé. Cette dernière afficher des bouilles pas possibles dont je rafolle.

Le jeu ne propose au final qu’une simple émulation du jeu original avec des menus qui permettent diverses configuration mais aussi de revenir en arrière dans le jeu. Mais franchement, l’effort est vraiment à son minimum. Imaginez que le jeu n’a même pas été traduit. Il est intégralement en japonais, ce qui n’est pas un souci pour moi mais cela illustre le poil dans la main bien long des développeurs. Laisser le choix aurait peut-être plu à certains joueurs. Encore aurait-il fallu encore le créer.

Avec une difficulté bien corsée, Panorama Cotton est un bon titre mais qui a quand même fort vieilli et qui fait peine à voir face aux autres jeux Cotton récemment ressortis sauf peut-être 100% Cotton qui soufre des mêmes problèmes. Le jeu n’a en effet bénéficié d’aucune amélioration moderne, d’une résolution améliorée ou encore d’effets spéciaux supplémentaires.

 

LIRE AUSSI :  Bayonetta 3 : enfin des nouvelles du jeu
Share:

Leave a reply