Cotton Reboot!

267
0
Share:
Graphismes9.7
Animation9.5
Gameplay9.6
Bande Son9.5
Intérêt9.6
9.6

Je suis un vieux retrogamer grincheux qui n’arrête pas de râler quand on me dit que les jeux vidéo, ça n’a pas changé. Ah oui? Ils sont où aujourd’hui les Parodius, Twin Bee, Game Tengoku, Star Parodia, PC Denjin et autres shoots kawaii? Alors voir revenir un de ces éminents représentants, Cotton, j’avoue que je ne boude pas mon plaisir.

Cotton : Fantastic Night Dreams est un shoot-them-up Arcade de Success distribué par Sega. La version originale qui nous est confiée ici est la version Sharp X68000, pas un des supports les plus vendus, vous m’en direz tant. Pour ma part, j’ai fais connaissance avec ce titre sur PC Engine. Le jeu tenait sur un CD et de fait, les musiques étaient d’une qualité vraiment excellente pour l’époque et à mes yeux, bien meilleures que cette version Sharp. On comprendra néanmoins pourquoi la version Sharp X68000 est ici à l’honneur. C’est sans doute la plus proche de la version Arcade. Je me souviens encore de quelques sprites clignottants sur la version PC Engine lorsqu’il y avait trop de monde sur une même ligne de téléviseur.

Même si le jeu n’a pas pris une ride, Cotton: Fantastic Night Dreams propose aussi une version complètement retravaillée qui semble (heureusement) emprunter sa bande son à la version PC Engine. Et franchement, c’est du pur bonheur. Tout a été redessiné mais il est clair que le jeu propose une expérience fidèle puisqu’on se souvient d’absolument tout. L’ancien jeu défile dans votre tête en même temps. Il aurait été amusant de pouvoir zapper en temps réel entre les deux versions pour se rendre compte de la transposition fidèle.

LIRE AUSSI :  Bayonetta 3 : enfin des nouvelles du jeu

 

Vous incarnez une sorcière rouquine friande de bonbons bien décidée à enfourcher son balai pour aider une gentille fée en échange de quelques sucreries. Oui, le scénario n’est qu’un prétexte. L’ambiance halloween bien bariolé de couleurs mignonnes offrent une expérience de jeu devenue rare. Il est clair qu’un titre original aurait été encore préférable mais en ces temps difficiles, on se contentera donc du remake d’autant qu’il est franchement très réussi.

 

Le jeu est divisé en 7 niveaux variés exigeants qui vous donneront pas mal de fil à retordre. Si vous n’aimez pas les jeux trop épicés, des continues infinis sont disponibles mais franchement, je trouve que c’est gâcher le jeu. Les shoots en 2D ne sont pas toujours simples à jouer avec les joycons de par l’absence de croix directionnelle. Le jeu est ici tout à fait jouable au stick analogique, c’est une petite surprise.

Après avoir détruit un boss, il est l’heure de la récompense. Et je ne vous parle pas du bonbon promis mais d’un « teatime » qui vous propose de récupérer le plus possible de petits items. A l’inverse du principe du shoot-them-up, il va falloir se faire toucher le plus possible pour capturer un max d’items.

 

Le principal défaut de Cotton Reboot! est au final de ne proposer un mode un joueur comme le jeu original. Depuis, Cotton 2 ou Cotton Boomerang sont sortis et nous ont habitué à un mode deux joueurs. J’y suis particulièrement sensible car je ressors juste du dernier Darius qui est jouable à 4. C’est un vrai revers mais faut-il s’en plaindre pour autant puisque le jeu original ne le proposait pas non plus.

LIRE AUSSI :  Monster Hunter Stories 2 : Wings Of Ruin

Mission réussie pour ce remake que les jeunes générations se doivent d’essayer absolument tant ce jeu est un classique, un taulier du genre.

 

Share:

Leave a reply