Gynoug

81
0
Share:
Graphismes7.5
Animation8
Gameplay8.4
Bande Son8.2
Intérêt8.5
8.1

 

 

Une référence de la Megadrive nous revient sur Nintendo Swich et nous la devons à Masaya qui nous a déjà gratifié avec Gleylancer tout récemment. Si Gleylancer est un titre plus confidentiel, Gynoug a été nettement plus mis en avant. Eh bien je dois vous dire que malgré la réputation du titre et le fait que je l’ai en cartouche sur Megadrive, je n’en avais aucun souvenir. C’est à se demander si j’y avais tout simplement déjà joué un jour ou s’il a juste ramassé la poussière sur mon étagère. En tous cas, le constat est là, Gynoug est un shoot vraiment efficace avec des effets de plasma fabuleux : tout l’écran se tord devant vous. Le jeu vous gratifie également de nombreux scrolling et le rythme est soutenu. Chaque stage est ponctué par un demi-boss et un boss de fin de niveau.

Ce shoot horizontal vous laisse guider un homme volant  qui dispose d’un attirail de tirs impressionnant et que l’on peut booster en récupérant des précieux items. Il y a aussi des parchemins qui vous confèrent de la magie alors que les plumes augmenteront votre vitesse.

Le jeu est fort exigeant et vous donne droit à des affrontements épiques. Il s’agit d’une simple émulation du jeu, ne vous attendez donc pas à des graphismes hallucinants mais en mode portable, ce Gynoug tient décidemment bien la route. Comme tout émulateur moderne qui se respecte celui-ci est amélioré (ou pas, ça dépend du point de vue de chacun) avec une fonction rewind très casual puisqu’en cas de crash, il vous est possible de rebobiner l’action. Les vrais joueurs ne font pas ça. On est bien d’accord.

LIRE AUSSI :  Just Dance 2022

Avec sa bande-son délicieuse et sa durée de vie honnête bien qu’il ne propose que 6 stages (ils sont longs), Gynoug est à mes yeux un titre important qui devrait ravir les amateurs du genre. De plus, on sort un petit peu du format classique avec un vaisseau et l’ambiance à la Gayares n’est franchement pas à jeter non plus. Un jeu sur lequel je compte en tous cas encore bien me replonger plusieurs fois.

 

 

Share:

Leave a reply