Guardians of The Galaxy

468
0
Share:
Graphismes7.5
Animation7.5
Jouabilité6.5
Bande son9.5
Intérêt7.5
7.7

Avant tout de chose, laissez moi vous mettre dans l’ambiance tout de suite :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, cette fois on se lance dans l’aventure.

Histoire de bien nous rappeler que Marvel ce n’est pas que Avengers ou Spiderman, Eidos a décidé d’adapter une autre bande de super héros : Les Gardiens de la Galaxie.
Si vous êtes totalement étrange à ce monde sachez néanmoins que la bande se compose d’un raton laveur, d’un arbre qui parle, de la fille de Thanos, d’un grand costaud qui est en permanence torse nu et d’un humain qui kiffe la bonne musique des années 60-70. Oui bon j’ai simplifié à mort mais sachez que ces gens, rien n’auraient pu  les destiné à travailler ensemble. Encore moins à sauver l’univers.

Après le demi échec du jeu Avengers, les craintes étaient présentes et fondées. Mais Eidos s’est montré rassurant dès le départ.

Avec des aperçus fidèles à l’univers, des artworks impressionnants et surtout un bon scénario solo.

D’entrée, on constate que pour ce qui est du visuel, ils ne nous ont pas menti. C’est beau, net, ça bouge bien, les effets de lumières sont somptueux.
La deuxième chose qu’on découvre aussi c’est que la bande son a gardé l’essence même des Gardiens de la Galaxie. Les titres s’enchainent et contribuent à dynamiser les scènes d’actions et de combats.

La prise en main est très très basique. On shoot, on esquive, on saute et on balance la dernière salve.
Au fur et à mesure de votre progression, vous débloquerez des attaques spéciales que vous pourrez exécuter ensemble face à l’ennemi.

LIRE AUSSI :  Teenage Mutant Ninja Turles : Shredder's Revenge

L’humour est également de la partie. Les rixes entre Drax et Rocket seront omni présente, Gamora n’hésitera à vous recadrer en vous rappelant votre médiocrité et vous, Star Lord, ne serez pas en reste pour pimenter l’ambiance en ajoutant de l’huile sur le feu.

 

Il est bon de savoir avant de vous lancer qu’il y aura de énormément de passage en cinématiques.
Au moins la moitié du jeu en fait. Elles sont parfaitement réussies et apporte plus de richesses à l’histoire. Mais du coup, en vérité, on joue / on matte, on joue / on matte.
Moi ça ne m’a pas dérangé mais c’est le retour que j’en ai eu autour de moi.
Les doubleurs sont excellents et facilitent grandement cette intégration.

Ce qu’on pourrait peut-être reproché au titre c’est son côté répétitif. Même si l’histoire se développe c’est souvent les mêmes phases d’actions qui reviendront.
De même, si il faut admettre que le mode hyper attaque avec nos 5 protagonistes est très sympa, au bout de la quinzième vous, ça peut saouler…

 

Au final on se retrouve devant un excellent jeu (bien meilleur qu’Avengers) qui possède un bon scénario, une super bande son mais qui peut être lassant par moment.

 

Share:

Leave a reply

Lire Aussi