Rainbow Six : Extraction

421
0
Share:
Graphismes7.5
Animation7.5
Jouabilité7
Bande son7
Intérêt8
7.4

Si il y a bien un licence qui existe depuis des années, c’est bien Rainbow Six.
Le premier date de 1998, vous imaginez ? Certains d’entre vous n’étaient même pas né !
Tom Clancy (enfin ses héritiers) ne doivent pas avoir trop de soucis à se faire pour leur avenir financier.

Extraction, de prime à bord, on pourrait penser que ça n’est plus du Rainbow Six.
Passez les quelques premières minutes, vous verrez que nous sommes en terrains connus.
La seule chose c’est qu’il faut exclure le côté réaliste pour cette fois.

 

En bref vous prenez l’univers Rainbow Six, des zombies, une explication bancale de l’invasion/épidémie, une coop comme toujours parfaitement maitrisée et vous avez une idée de ce qu’est Extraction.

L’Amérique du Nord subit une invasion massive extraterrestre. Vous commencez à le savoir, quand un crasse arrive, ça commence aux US et ce sont les US qui sauvent le monde. 
Face à ça, l’organisme REACT envoie ses meilleurs hommes (et femmes) afin de récupérer la moindre info  concernant notre adversaire.

S’en suit un road trip à New-York, San Francisco, l’Alaska et le Nouveau Mexique.

Durant les interventions, soit on attaquera, soit on défendra ou les deux. Une chose qui est moins sur, c’est la carte.

Grâce à une excellente gestion aléatoire, vos points de départs ne seront jamais identiques. Et les vagues d’attaques non plus.
Au final, vous terminez la mission et demandez une extraction (oh dit donc) mais vous pouvez aussi demander celle-ci avant si vous estimez avoir suffisamment d’informations.
Bien entendu, la récompense ne sera pas identique.
Mais là où ça se corse vachement c’est lorsque vous mourrez. Aucun XP évidement mais vous perdrez l’agent en question et il deviendra indisponible.

LIRE AUSSI :  Horizon Forbidden West : enfin la claque next gen ?

 

La force d’Extraction réside dans la gestion du jeu en vous obligeant à la jouer finement.
Plus vous jouerez avec un agent, plus son expérience augmentera et son niveau aussi. Débloquant de fait de nouveaux avantages pour lui vous obligeant à faire de même avec les autres membres de votre équipe. 18 personnages seront à débloquer.

Le jeu est très beau, extrêmement bien construit, l’architecture des niveaux est incroyable et vous avez vraiment le sentiment de faire partie d’un film. Mais c’est un jeu exigeant. Ne pensez pas qu’il est à mettre entre toutes les mains aussi facilement. Il vous faudra l’apprivoiser pour l’aimer comme il se doit.

On est loin d’un Left For Dead, pourtant excellent aussi dans son style.

 

En bref, si vous êtes déjà fan de R6, ce titre est pour vous. Vous ne pouvez pas passer à côté.
Si par contre vous êtes totalement novice en la matière, donnez lui sa chance, accrochez-vous, vous me direz merci plus tard.

 

 

L’autre force de Rainbow Six Extraction est qu’il est gratuit.
Si vous avez une Xbox/un PC voir même une connexion internet (il est aussi dispo dans le cloud gaming) et un abonnement au GamePass, le titre est dispo sans sortir sa carte bancaire.

 

 

 

 

 

Share:

Leave a reply

Lire Aussi