Wonder Boy – Asha in Monster World

41
0
Share:
Graphismes4.7
Animation5.1
Gameplay5.1
Bande Son6.6
Intérêt5.5
5.4

Après un premier retour gagnant, Wonderboy nous revient mais les réjouissances laissent place cette fois-ci à beaucoup de frustration. Il faut dire que ce n’est plus Lizardcube qui est aux commandes et cela se ressent tant le titre propose une expérience que je qualifierai de différente.

 

 

Si le jeu peut paraître au premier abord très propre, il propose malheureusement une grande répétitivité dans les décors comme nous aurions pu en avoir dans un jeu 8 bits. C’est vraiment de trop pour que ce soit en tous cas plaisant. Les ennemis rencontrés sont vraiment répétitifs et les affrontements sont mollassons. En fait, tout paraît être revenu en arrière. Le level design est nettement moins inspiré. Les décors sont assez peu inspirés mais je le répète encore, la production reste très propre.

 

C’est donc avec des graphismes 3D mais un gameplay 2D que le titre tente une opération séduction auprès des joueurs plus âgés. Et la sauce a tendance à prendre dans les décors extérieurs alors que les intérieurs sont beaucoup plus tristounets. Les musiques enjouées par contre sont à la hauteur

Le gameplay manque un petit peu de pêche, en particulier au niveau des combats qui vont proposer des affrontements basés sur un timing très perceptible. Celui-ci propose quand même quelques petits plus comme la possibilité d’effectuer des attaques vers le bas.

Outre le fait d’être assez court, ce titre est aussi linéaire, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose. Disons que le choix de sa structure est étrange car il propose des petits aller-retour, des impasses, mais rien de vraiment alambiqué. Du coup, le jeu se retrouve entre deux chaises parce qu’ils risque de décevoir les fans de Metroivania tout en déroutant ceux qui détestent ça.

LIRE AUSSI :  Super Monkey Ball Banana Mania

 

Outre la réalisation assez boîteuse mais propre, jamais le jeu ne propose un level design vraiment intéressant ou un challenge digne de ce nom. Les sensations sont assez molles. Bref, il manque à ce remake un vrai trait de talent et on le ressent trop rapidement. Je pense que le titre a été retravaillé mais il y a quand même un goût de trop peu, les développeurs ne sont pas allés assez loin dans leur recette. De ce fait, on peut se demander quelle était l’utilité de nous sortir ce jeu si ce n’est générer la frustration des anciennes générations et le désintérêt des nouveaux joueurs.

La consolation arrivera tout de même si vous avez acheté la version physique du jeu car ce dernier est délivré avec le jeu original qui vaut au final nettement plus le coup…

Si vous aviez aimé The Dragon’s Trap ou The Cursed Kingdom, ne foncez pas tête baissée vers Asha in a Monster World : grosse désillusion à la clé!

 

Share:

Leave a reply