Dirt 5

275
1
Share:
Dirt 5
Graphismes8.5
Animation7
Jouabilité8
Bande son8
Intérêt7.5
7.8

Dirt 5 et ça dérape…

3 années après Dirt 4 qui était franchement bon, CodeMasters revient avec un nouvel opus.
Jusque-là rien de révolutionnaire sauf que cette version est aussi optimisée pour les nouvelles générations, la Xbox Series X et la PS5.
Ayant reçu tardivement ma Xbox Series X, j’ai revu donc ma copie sur certains points afin de vous parler plus précisément de cette version.

Tout d’abord, vous devez savoir une chose : Dirt 5 c’est de l’arcade à la maison. Oubliez la simulation. Si c’est ce que vous attendez, vous risquez d’être fort déçu.
C’est avant tout du plaisir, des sensations, du fun sans se prendre la tête. On appuye sur START, on se calle dans son siège et on profite.
D’ailleurs, c’est un parti pris assumé totalement par Codemasters. Les décors sont tès colorés, très animés (avec un public placé parfois à un cheveu de la mort après notre passage) mais tant pis.

Pour rester dans cette ambiance, la bande son est elle aussi totalement déjantée. Musique largement rock, ça fait plaisir de retrouver ce style me rappelant que dans les années fin 90 début 2000 c’était essentiellement ça qu’on retrouvait (Tony Hawk et Fifa (et oui !) avaient par exemple avait des bandes originales terribles !).
Les bruits de moteurs claquent bien donnant un bon sentiment de puissance à chaque bolide que vous conduirez.

La météo est extrêmement bien faite. Elle changera légèrement votre conduite vos obligeant à adapter celle-ci mais, n’oubliez pas, nous sommes dans de l’arcade donc rien de très contraignant.

LIRE AUSSI :  La Revue de Presse !

En ce qui concerne les graphismes justement, vous aurez la possibilité de privilégié le « frame rate » (les images par secondes, les FPS) ou la qualité visuelle. C’est quelque chose qui va revenir très souvent avec cette génération de console.
Pour faire très simple, oui la Xbox Series X est capable de faire du 4K 60FPS avec toute la puissance qu’elle a sous le capot (hahaha, capot, jeu de course… Pardon). Mais il faut être réaliste, cette « norme » n’arrivera pas demain. Nous sommes à l’aube de cette NEXT-GEN.

Dirt 5 vous propose donc les FPS ou le visuel.

Le mode FPS est un mode 120Hz si votre télé en est capable (je vous prépare un dossier un peu technique d’ailleurs sur les nouvelles consoles et la nouvelle norme HDMI 2.1). Dans ce choix la résolution sera du 1440p (WQHD) dynamique (ça veut dire que parfois, ça sera du 1080p (full HD).
En mode qualité, c’est du 4K majoritairement mais en 60FPS. C’est essentiellement via ce mode que j’ai joué et je peux vous assurer que c’est visuellement très impressionnant. La profondeur de champs, les détails qui grouillent partout, la netteté des véhicules et des décors, une vraie météo dynamique et des effets de lumières incroyables. C’est vraiment très joli.
Bon à savoir, cette update pour les Xbox Series X et PS5 a été déployée à tous ceux qui possédaient déjà le titre sur Xbox One et PS4 et ce gratuitement.

Voici une vidéo de Digital Foundry qui vous montrera cette différence.

Pour vous amuser, vous pouvez compter 62 bolides, 76 circuits*, 4 modes de jeux.
*Certains sont justes inversés. Mais offrent tout de même une nouvelle expérience.

LIRE AUSSI :  Total War Remastered

Votre aventure commencera au volant d’une Skoda aux performances incroyables qui vous permettra de collecter des crédits pour débloquer des courses et des véhicules.

 

 

Pour conclure

C’est vrai, il ne plaira pas à tout le monde. Les puristes vont sans doute passer leur chemin. Mais par contre, on ne peut pas lui reprocher son excellente prise en main sans prise de tête.
Et puis visuellement, c’est un des premiers jeux NextGen qui nous chatouille la rétine.
Ne boudons pas ce plaisir.

 

Share:

1 comment

Leave a reply

Lire Aussi