R Type Final 2

268
0
Share:
Graphimes9.3
Animation8.2
Jouabilité2.8
Bande son6.8
Intérêt3.5
6.1

 

R-Type, cela représente énormément d’argent dépensé dans les salles d’Arcade de la côté d’Azur que l’on trouvait aux abords des plages. Plutôt que d’aller nager ou bronzer, je m’enfermais dans les salles obscures. Deux francs français pour un crédit. Cinq francs français pour trois. La licence créée par Irem a eu droit à un grand nombre suite. Des opus comme R-Type Delta ou R-Type Final ont joué la carte du reboot mais en sauvegardant les ingrédients de la série originale. On a même eu droit à une refonte du tout premier R-type en version remastered avec la possibilité de switcher entre les graphismes d’époque et les remaniés. C’était une bien belle réussite. Pour cet R-Type Fianl 2, il a néanmoins fallu lever des fonds auprès de la communauté afin que le projet voie le jour grâce à Kickstarter.

 

 

C’est donc grâce à l’argent des fans que le titre nous revient dans une version hommage. Le jeu fourmille en effet en allusions. On retrouve par exemple un grand vaisseau contre qui on doit se battre, le boss du tout premier R-Type (une sorte d’alien qui fait toute la hauteur de l’écran).  Ce sont des versions revisitées mais l’allusion n’est pas du tout discrète.

D’un point de vue technique, le jeu est vraiment magnifique avec des effets d’éclairage dont le niveau a rarement été atteint dans un shoot-them-up et on comprend peut-être pourquoi car cette débauche d’effets spéciaux à tendance à rendre le jeu illisible. On aurait en tous cas aimé avoir des boulettes plus détachées de l’écran, plus identifiables plutôt que de chercher à tout prix à mêler des explosions non léthales avec les tirs vraiment dangereux. La hitbox n’est d’ailleurs pas non plus très claire. De fait, lorsque l’écran freeze pour nous signifier que l’on vient de se faire pulvériser, on en ignore parfois la raison.

LIRE AUSSI :  Spelunker HD Deluxe

La situation est des plus étonnantes lorsqu’on sait que c’est le créateur de la série himself qui est aux commandes du jeu… Ce qui est triste, c’est que je suis un fan absolu du genre et, pire encore, de la série. Mais ici, une fois le jeu terminé, R-Type Final 2 ne m’a pas donné du tout envie de m’y replonger. La découverte est sympathique mais la sensation d’avoir plus subi une expérience que de l’avoir rondement menée vient gâcher la fête.

En se focalisant sur la réalisation, il est vrai, impeccable qui en met plein la vue, R-Type Final 2 finit par oublier d’être un bon jeu. Ce qui le sauve, c’est son petit côté remake ou hommage qui fera forcement sourire les anciens. Mais pour le reste, R-Type Final 2 semble rater le coche. Entre le gameplay imprécis du à tes collisions qui frôlent l’incompréhension et le sentiment de ne pas voir de marge de progression possible, la licence R-Type méritait au final bien mieux que ça.

 

 

 

 

 

 

Share:

Leave a reply