Leisure Suit Larry Wet Dreams Dry Twice

220
0
Share:
Graphismes7
Animation7
Jouabilité6.3
Bande son7
Intérêt7
6.9

Si vous avez plus de 30 ans, vous devez vous souvenir de ce mec, Larry Laffer. Un bon gros ringard lourd qui n’a qu’une obsession : la drague ! Un véritable obsédé sexuel.
Malheureusement, il se prend comme un bon, fort et parfait playboy mais en réalité, c’est tout le contraire.


Si Leisure Suite Larry avait déjà obtenu un remake (pas mauvais au passage), l’attente pour cette suite de Wet Dream Don’t Dry n’aura pas été trop longue (moins de deux ans).

Wet Dream Don’t Dry Twice est la preuve que le point and click quand il est bien maitrisé à encore de beaux restes.

Le titre repose sur un humour très lourd mais Larry est un personnage attachant. Macho jusqu’au bout des ongles, on écume les échecs et les conquêtes (tentatives) de notre pauvre « héros ».
Le titre d’ailleurs ne se destine pas à un public trop jeune. Les pénis sur les nombreux plans, les références parfois très poussées font qu’il ne faudra pas mettre Larry entre toutes les mains.

Niveau graphisme, si vous avez vu de près ou de loin le remake, ne vous attendez pas aux moindres changements. Celui-ci utilise le même moteur graphique et cet aspect cartoon est vraiment très bien fait.
L’univers des années 80 est omni présent avec un côté osé et poussé totalement assumé le tout dans au travers des tableaux très colorés.

La prise en main au pad n’est pas toujours évidente. J’imagine qu’un bon vieux combo clavier/souris sera nettement mieux adapté pour ce genre de titre.

LIRE AUSSI :  Far Cry 6

Nous reprenons le récit là où le précédent épisode s’était arrêté. Larry doit épouser la plus belle fille de l’ile. Une chance pour lui ! Sauf qu’il ne l’a jamais rencontrée…
Vous explorez l’île et ses habitants plus exubérants les uns que les autres afin d’en savoir plus sur votre promise.

Le titre ne plaira pas à tout le monde mais parlera aux plus anciens d’entre nous. Et même si Larry n’a plus exactement la même bouille que dans les année 80-90, c’est un plaisir de retrouver ce petit bonhomme.

 

Au moins maintenant, vous savez dans quoi vous allez tremper !

 

 

 

 

 

 

Share:

Leave a reply